vizart3D

Retour articulatoire visuel pour l’aide A la rEEducation des troubles de la parole

Bienvenue

 

Motivation

La communication parlée est l’interface majeure des interactions humaines et les troubles et maladies de la voix sont à l’origine d’importants handicaps. Le traitement de ces troubles nécessite la mise en place d’un processus de rééducation, confié généralement à un orthophoniste. Les protocoles actuels mis en œuvre pour cette rééducation orthophonique sont basés essentiellement sur la répétition « d’exercices » : le praticien analyse qualitativement la parole produite par le patient, met en place une stratégie adaptée, et décrit cette dernière au patient. L’efficacité de la rééducation repose donc sur la compréhension de l’origine exacte du trouble par le praticien, sur la qualité de l’échange avec le patient, et sur la bonne intégration par ce dernier des indications qui lui sont données. Or, si le praticien dispose aujourd’hui d’outils informatiques dédiés pour affiner son diagnostique et quantifier les progrès effectués, le patient ne dispose lui que d’indications « verbales », qu’il doit confronter au ressenti qu’il dispose de son propre geste articulatoire. Cependant, il est fréquent que le patient peine à transformer les indications du praticien en une « cible articulatoire » concrète, qu’il doit visualiser mentalement et tenter d’atteindre. Le temps et l’énergie nécessaires à sa rééducation se voient alors rallongés. C’est ce manque de conscience sur la position des articulateurs de la parole, dans l’espace comme dans le temps, que le projet Vizart3D tente de combler.

 

Vizart3D

L’objectif du projet Vizart3D est - (1) de concevoir un système permettant à un patient en situation de rééducation orthophonique de visualiser en temps réel ses propres mouvements articulatoires - (2) d’étudier si, et comment, ce patient s’approprie cette nouvelle source d’information visuelle pour améliorer sa propre production de parole.

 

 

Notre approche

Dans l’approche étudiée au GIPSA-lab, le « retour visuel » s’effectue via un clone orofacial virtuel, dont la particularité est de rendre possible la visualisation, sous n’importe quel angle, des articulateurs normalement cachés (comme la langue). Ce clone est animé à partir de l’analyse du signal acoustique ; il s’agit de l’étape « d’inversion acoustico-articulatoire ». Cette étape est basée sur l'utilisation de techniques de modélisation par appentissage statistique (GMM/HMM).

 

Vizart3D

 

Le projet Vizart3D est un projet de recherche financé par le pôle Chimie, Sciences du vivant et de la santé, Bio-ingénierie de l'université Joseph Fourier (Grenoble), et est réalisé au GIPSA-lab.