Équipe

Perception, Contrôle, Multimodalité et Dynamiques de la parole
Responsable(s) d'équipe : Coriandre VILAIN    Maeva GARNIER


2ème axe: Dynamiques et adaptations des unités, représentations et indices de parole


 

Troubles de la parole et de la communication


Objectifs

Les troubles de la parole en perception ou en production ont des conséquences importantes sur l’acquisition du langage chez l’enfant. Ils affectent aussi la communication au quotidien et l’intégration sociale des personnes qui en souffrent. La prise en charge de ces troubles est un enjeu sociétal important, comme en témoigne le développement des prises en charges orthophoniques chez l’enfant mais aussi chez l’adulte. Ces troubles peuvent avoir différentes origines et conséquences. Leur étude par les membres de PCMD est motivée par des enjeux aussi bien applicatifs (cf. apporter de nouveaux outils, méthodes et connaissances aux personnes concernées et aux professionnels) que  théoriques (cf. mieux comprendre les processus sensori-moteurs de la parole et leur intégration dans un contexte communicatif locuteur-auditeur altéré). 

Participants

Permanents : Marion Dohen, Maëva Garnier, Amélie Rochet-Capellan, Pascal Perrier et Anne Vilain

Doctorants : Bénédicte Grandon, Alexandre Hennequin, Geneviève Mélonie, Lucie Scarbel, Audrey Acher

Post-doctorants : Clémence Bayard, Angélique Remacle 

 

Projets en cours

« Communiquons Ensemble » (M. Dohen et A. Rochet-Capellan, FIRAH 2014-2016), GesSLI (M. Dohen, SFR Santé et Société, 2011-2013), StopNCo (M. Garnier, ANR, 2015-2019), Speech Unit(e)s (J-L Schwartz, ERC 2013-2018)

 

Mots-clés

Implants cochléaires ; bégaiement ; chirurgie maxillo-faciale ; trisomie 21 ; disphonie ; troubles de la parole et du langage







Fig1 - Procédure pour l'étude du rôle du geste dans l'apprentissage lexical (Projet Communiquons ensemble, M. Dohen et A. Rochet-Capellan)

De façon plus détaillée, les objectifs de nos travaux sont : 

(1)   De comprendre l’effet de déficits sensoriels, d’anomalies anatomiques ou motrices spécifiques sur l’acquisition de la parole par l’enfant ou sur sa réalisation par l’adulte avec, par exemple, des études visant à caractériser la production des voyelles et/ou des consonnes par : les enfants et les adultes porteurs d’implants cochléaires ; les personnes qui bégaient ; les patients ayant subi une chirurgie maxillo-faciale ; les personnes avec trisomie 21 (projet Communiquons Ensemble); les enseignants développant des troubles de la voix.

(2)   De comprendre comment est perçue la parole « altérée » et comment cette perception peut-être améliorée par l’utilisation de la modalité visuelle et la familiarisation au locuteur; mais aussi comment des outils augmentatifs comme la langue parlée complétée (LPC), qui permettent aux personnes malentendantes de mieux comprendre la parole, sont intégrés à la production et à la perception de la parole;

(3) De fournir des outils de diagnostic et d’évaluation, avec, par exemple, le développement de capteurs de mesure de l’effort articulatoire (projet StopNCo) ou la conception de tests pour l’évaluation et le dépistage des troubles articulatoires précoces (projet TDSP) ; 

(4) D’évaluer l’efficacité de méthodes de prévention et de rééducation de la parole, ou d’outils de communication augmentatifs ou alternatifs tel que la gestualité manuelle. 

 

Plusieurs de ces recherches ont été menées par des chercheuses initialement formées en orthophonie, en collaboration avec le milieu médical (médecins ORL et dentistes, orthophonistes libérales ou du CRTLA du CHU de Grenoble), et dans le cadre de plusieurs mémoires d’orthophonie (Écoles de Lyon et de Besançon). Cela nous permet de sensibiliser les futurs professionnels de la rééducation de la parole et du langage aux recherches que nous menons sur ces thématiques.

 

Nous travaillons aussi à la diffusion des connaissances et des avancées de la recherche au grand public avec, notamment :

- la participation à l’organisation des ateliers Sciences et Voix : http://atelier-sciences-voix.fr

- l’organisation de conférences ou la publication d’informations à destination du grand public ou des publics concernés (cf. par exemple http://www.communiquonsensemble.comhttp://mi2s.imag.fr/comprendre-et-ameliorer-la-communication-des-personnes-avec-trisomie-21 et https://www.youtube.com/watch?v=VToKVxvbz6M )

 


 

Communications

 

  • Hennequin, A., Rochet-Capellan, A. & Dohen, M. (2016), Auditory-Visual Perception of VCVs Produced by People with Down Syndrome: Preliminary Results. Actes de InterSpeech2016, San Francisco, USA, septembre 2016.
  • Meloni, G., Vilain, A., Loevenbruck, A. & Macleod, A. (2015) Projet TDSP France-Québec : évaluation et dépistage des troubles du développement des sons de parole. Colloque international Atylang, Atypies langagières : mais de quoi parle-t-on vraiment ?, Paris, France, novembre 2015.
  •  Grandon, B., Vilain, A. & Loevenbruck, H (2016). Realization of voicing by French-speaking CI children after long-term implant use: an acoustic study. 16th International Clinical Linguistics and Phonetics Association Conference (16th ICPLA), Halifax, Canada, juin 2016. 
  •  Rochet-Capellan, A. & Dohen, M. (2015). Acoustic characterisation of vowel production by young adults with Down syndrome. Actes de XVIIIth ICPhS, Paper 975, Glasgow, Écosse, août 2015.
  •  Remacle, A., Gerber, S., David, C., Pétillon, C. & Garnier, M. (2015). Impact of a one-day prevention voice program for teachers : a longitudinal study. Pan European Voice Conference, Firenze.
  • Remacle, A., David, C., Pétillon, C. et Garnier, M. (2015). Modifications acoustiques de la voix d’enseignantes au cours de la journée et de l’année scolaire. Journées de Phonétique Clinique, Montpellier.

 

 


GIPSA-lab, 11 rue des Mathématiques, Grenoble Campus BP46, F-38402 SAINT MARTIN D'HERES CEDEX - 33 (0)4 76 82 71 31