Vous êtes ici : GIPSA-lab > Formation > Thèses soutenues
MARANDET Christian

Détection et localisation de cible en guide d'onde : application au concept de barrière acoustique à l'échelle du laboratoire.

 

Directeur de thèse :     Barbara NICOLAS

École doctorale : Terre, univers, environnement (TUE)

Spécialité :

Structure de rattachement : UJF

Établissement d'origine :

Financement(s) :

 

Date d'entrée en thèse : 01/10/2008

Date de soutenance : 21/10/2011

 

Composition du jury :
Julien De Rosny,Rapporteur
Jean-Pierre SESSAREGO ,Rapporteur
Sérgio Manuel Machado Jesus, Examinateur
Jérome Mars, examinateur Stéphane Guyonic, examinateur Philippe Roux,Directeur de thèse
Barbara Nicolas,Directeur de thèse

 

Résumé : Cette thèse traite du concept de barrière acoustique en guide d'onde à l'aide d'expériences à l'échelle du laboratoire. L'objectif d'une barrière acoustique est de permettre la détection et la localisation, en transmission, d'une cible de taille comparable à la longueur d'onde. Nos configurations expérimentales en laboratoire correspondent à un guide d'onde ultrasonore dans lequel se font face deux réseaux de transducteurs émetteurs- récepteurs. Les réseaux de transducteurs enregistrent dans le domaine temporel la matrice de transfert du guide d'onde entre chaque couple émetteur-récepteur. Un algorithme de Double Formation de Voies est ensuite simultanément exécuté sur les réseaux émetteur et récepteur. Ce traitement d'antennes permet de projeter séparément les échos multi- réverbérés en un ensemble de rayons acoustiques, dont on extrait un certain nombre d'observables acoustiques : le temps de propagation, l'amplitude de l'écho et les angles d'émission et de réception. La comparaison réalisée entre l'amplitude de chaque rayon acoustique avec et sans cible dans le guide d'onde permet de détecter de la cible. La localisation est réalisée à travers la résolution d'un problème inverse en utilisant l'ensemble des rayons acoustiques extraits de la Double Formation de Voies. L'utilisation de noyau de sensibilité décrivant le phénomène de diffraction pour chaque rayon acoustique fournit la localisation et une signature de la cible. Des résultats expérimentaux sont présentés en présence de vagues à la surface du guide d'onde. Dans le cas ou peu de couples émetteurs-récepteurs sont disponibles dans le guide, l'utilisation de l'effet Larsen est une alternative intéressante dans le cadre de la barrière acoustique pour effectuer une détection extrêmement sensible d'une cible en temps réel.


GIPSA-lab, 11 rue des Mathématiques, Grenoble Campus BP46, F-38402 SAINT MARTIN D'HERES CEDEX - 33 (0)4 76 82 71 31