Vous êtes ici : GIPSA-lab > Formation > Thèses soutenues
LEGOFF Alexis

Contrôle et diagnostic par un réseau de capteurs magnétiques en automobile.

 

Directeur de thèse :     Christine SERVIERE

École doctorale : Electronique, electrotechnique, automatique, traitement du signal (EEATS)

Spécialité :

Structure de rattachement : Grenoble-INP

Établissement d'origine : CEA LETI

Financement(s) :

 

Date d'entrée en thèse : 01/02/2008

Date de soutenance : 02/02/2011

 

Composition du jury :
Pr. François GUILLET,(Université de St Etienne),Rapporteur
Pr. Laurent KRÄHENBÜHL, (Ecole Centrale Lyon),Rapporteur
Pr. Jean-Louis LACOUME, (Grenoble INP),Examinateur
M. Claudio BATTOCCHIO,(Michelin),Examinateur
Dr. Christine SERVIÈRE,(Grenoble INP),Directeur
M. Sébastien DAUVÉ,(CEA Léti),Co-Directeur
Dr. Olivier CHADEBEC,(Grenoble INP),Invité

 

Résumé : Cette thèse présente les différentes sources de champ magnétique dans un véhicule automobile à moteur thermique. Le but de ce travail est d'exploiter la mesure du champ magnétique dans une automobile afin d'extraire des données utiles pour caractériser le fonctionnement ou le dysfonctionnement des éléments du véhicule. Les expérimentations que nous avons conduites nous ont permis de mesurer, identifier, caractériser et modéliser les différentes sources de champ magnétique en automobile. Les circuits électriques, l'alternateur électrique, mais également le déplacement des pièces ferromagnétiques engendrent des champs d'induction. Toutes ces sources se mélangent sur le réseau de capteurs magnétiques installé dans le véhicule. Nous avons mis en œuvre des algorithmes de séparation de sources et de soustraction de bruit permettant de récupérer les signaux utiles pour la surveillance. L'analyse vibratoire déjà utilisée pour le diagnostic des automobiles permet d'étudier les accélérations et chocs des éléments à surveiller. L'analyse magnétique que nous présentons ici permet d'étudier d'autres caractéristiques comme le déplacement de ces pièces ou les courants électriques présents dans le système. Nous montrons que les mesures magnétiques, sont un nouvel outil de diagnostic qui peut être utilisé pour le contrôle automobile, en complément de l'analyse vibratoire. Diverses applications industrielles potentielles utilisant des capteurs à bas coût, sur le contrôle des roues, du moteur et des feux électriques sont développées. Enfin, nous ouvrons une réflexion sur la généralisation de ces résultats aux véhicules électriques en présentant les problématiques et les besoins spécifiques en particulier dans l'étude du comportement magnétique des accumulateurs électriques utilisés pour stocker l'énergie.


GIPSA-lab, 11 rue des Mathématiques, Grenoble Campus BP46, F-38402 SAINT MARTIN D'HERES CEDEX - 33 (0)4 76 82 71 31