Vous êtes ici : GIPSA-lab > Formation > Thèses soutenues
LAM Quang Linh

Contrôle avancé pour la stabilité des microréseaux d'énergie : co-conception robuste et validation temps réel.

 

Co-directeur de thèse :     Antoneta Iuliana BRATCU

École doctorale : Electronique, electrotechnique, automatique, traitement du signal (EEATS)

Spécialité : Génie electrique

Structure de rattachement : Grenoble-INP

Établissement d'origine : Autre

Financement(s) : Contrat doctoral

 

Date d'entrée en thèse : 01/10/2014

Date de soutenance : 17/01/2018

 

Composition du jury :
Mme. Manuela SECHILARIU Professeur des Universités, Université de Technologie de Compiègne, Rapporteur
M. Rafael WISNIEWSKI Professor, Aalborg University, Rapporteur
M. Xavier ROBOAM Directeur de Recherche CNRS, Laboratoire LAPLACE, Examinateur
M. Olivier SENAME Professeur des Universités, Grenoble INP, Examinateur
M. Florian DÖRFLER Assistant Professor, ETH Zürich, Examinateur
Mme. Delphine RIU Professeur des Universités, Grenoble INP, Directrice de thèse
Mme. Antoneta Iuliana BRATCU Maître de Conférences, Grenoble INP, Co-encadrante de thèse

 

Résumé : - Résumé : Cette thèse porte sur les problèmes de stabilité en fréquence et en tension des microréseaux isolés avec forte pénétration d'énergies renouvelables en utilisant des dispositifs de stockage d'énergie, et se divise en deux parties principales. Dans la première partie, nous proposons une conception systématique d'une structure de commande robuste multi-variable pour le réglage de fréquence dans un système de génération de puissance hybride diesel-photovoltaïque-supercondensateur fonctionnant en mode autonome. La structure de commande proposée repose sur une architecture à deux niveaux : les contrôleurs d'asservissement de courant basés sur commande PI classique sont placés sur le niveau de commande inférieur et reçoivent des références d'un niveau supérieur qui, lui, est basé sur commande H-infini. Une méthodologie compréhensive qui traduit les demandes d'ingénierie spécifiques de l'opération du microréseau dans le formalisme de commande H-infini est détaillée. Nous montrons également comment les spécifications de performance dynamiques en boucle fermée doivent à leur tour être prises en compte dans la configuration et le dimensionnement initiaux du microréseau, c'est-à-dire en choisissant de manière appropriée et en évaluant le système de stockage d'énergie. Ensuite, une analyse de performance robuste du contrôleur H-infini synthétisé en présence de diverses perturbations de charge, des variations de puissance active de la source photovoltaïque, et des incertitudes du modèle est effectuée afin de déterminer la plage de variation maximale des paramètres pour laquelle les performances imposées en boucle fermée sont respectées pour le point de fonctionnement considéré. Les simulations numériques réalisées avec MATLAB/Simulink montrent l'efficacité de la stratégie de commande robuste de fréquence proposée sur un microréseau d'ordre de quelques MVA. Un banc de test de prototypage rapide, qui est composé d'un système de stockage d'énergie réel à base de supercondensateurs et un réseau diesel-photovoltaïque-charge émulé, est développé afin de valider expérimentalement cette stratégie de commande. La deuxième partie de cette thèse se concentre sur le calcul d'un contrôleur de tension multi-variable basé sur commande H-infini afin de forcer robustement l'amplitude de tension du point de couplage commun à satisfaire des spécifications dynamiques. La même idée de la structure de commande à deux niveaux en cascade – où ce contrôleur est placé sur un niveau de commande supérieur et fournit les références de courant aux contrôleurs de courant placés sur un niveau inférieur – est également adoptée. Ensuite, la performance et la robustesse du contrôleur H-infini proposé en présence de diverses perturbations de puissance réactive de la charge et des incertitudes du modèle sont étudiées en utilisant des simulations temporelles MATLAB/Simulink.
- Abstract : This thesis addresses the frequency and voltage stability issues of stand-alone microgrids with high penetration of renewable energy by making use of energy storage devices, and is divided into two main parts. In the first part, we propose a systematic design of a multi-variable robust control structure for frequency regulation in a diesel-photovoltaic-supercapacitor hybrid power generation system operating in stand-alone mode. The proposed control structure relies on a two-level architecture: classical PI-based current tracking controllers are placed on the low control level and receive references from an H-infinity-control-based upper level. A comprehensive methodology that casts the specific engineering demands of microgrid operation into H-infinity control formalism is detailed. It is also shown how closed-loop dynamic performance requirements must at their turn be taken into account in the initial microgrid setup and sizing, namely in appropriately choosing and rating the energy storage system. Then, a robust performance analysis of the synthesized H-infinity controller in the presence of various load disturbances, photovoltaic output active power variations, and model uncertainties is carried out in order to determine the maximum parameter variation range for which the imposed closed-loop performances are respected for the considered operating point. Numerical simulations performed with MATLAB/Simulink show the effectiveness of the proposed frequency robust control strategy on a MVA-rated microgrid. A rapid-prototyping test bench, which is composed of a real supercapacitor-based energy storage system and an emulated diesel-photovoltaic-load grid, is developed in order to experimentally validate this control strategy. The second part of this thesis focuses on computing an H-infinity-based multi-variable voltage controller in order to robustly force the voltage magnitude of the point of common coupling to satisfy dynamic specifications. The same idea of cascaded two-level control structure – where this controller is placed on an upper control level and provides the references to current controllers placed on a lower level – is also adopted. Then, the performance and robustness of the proposed H-infinity controller in the presence of various load reactive power disturbances and model uncertainties are studied based on MATLAB/Simulink time-domain simulations.


GIPSA-lab, 11 rue des Mathématiques, Grenoble Campus BP46, F-38402 SAINT MARTIN D'HERES CEDEX - 33 (0)4 76 82 71 31