Vous êtes ici : GIPSA-lab > Formation > Thèses soutenues
BARRAZZUTTI Amlie

Inversion géoacoustique passive pour l'évaluation rapide de l'environnement : utilisation de sources d'opportunité

 

Co-directeur de thèse :     Jérôme MARS

École doctorale : Terre, univers, environnement (TUE)

Spécialité : Sciences de la Terre, et de l'Univers et de l'Environnement

Structure de rattachement : Autre

Établissement d'origine : ENSIETA

Financement(s) : autres financements

 

Date d'entrée en thèse : 01/12/2011

Date de soutenance : 17/01/2017

 

Composition du jury :
GIBERT-BRUNET Elizabeth (DR, UMR8148 GEOPS)
JESUS Sergio (PR, Université de l'Algarve, Portugal)
CHONAVEL Thierry (PR, Labsticc)
NAHUM Carole (DR ICTIII, Direction Générale de l'Armement, DS/MRIS)
STEPHAN Yann ( CR-HDR, Service Hydrographique et Océanographique de la Marine)
SESSAREGO jean Pierre (DR, Laboratoire de Mécanique et d'Acoustique)
VIESTE Laurent (ICA, Direction Générale de l'Armement, Direction Technique)
MARS Jerome (PR Gipsa-lab)
GERVAISE Cédric (CR HDR, Chaire Chorus, Gipsa-lab).

 

Résumé : L'inversion géoacoustique permet d'estimer les propriétés du milieu marin à partir de ses effets sur la propagation acoustique. Les travaux présentés dans ce manuscrit sont consacrés au développement et à l'évaluation d'une méthode d'inversion géoacoustique passive à partir de modulations de fréquences de mammifères marins enregistrées sur un unique hydrophone. Cette méthode monocapteur exploite la propagation multitrajets de ces modulations de fréquences, propagées en environnement petits fonds pour en extraire l'information nécessaire à l'estimation du coefficient de réflexion du fond. Avec un unique capteur, la localisation en 3D est rendue possible grâce à l'apport de la bathymétrie, même lorsque les trajets d'arrivée sont non séparables et non identifiables.


GIPSA-lab, 11 rue des Mathématiques, Grenoble Campus BP46, F-38402 SAINT MARTIN D'HERES CEDEX - 33 (0)4 76 82 71 31