Vous êtes ici : GIPSA-lab > Formation > Thèses soutenues
HAJAR Khaled

Coopérative énergétique intelligente

 

Co-directeur de thèse :     Ahmad HABLY

École doctorale : Electronique, electrotechnique, automatique, traitement du signal (EEATS)

Spécialité : Automatique Traitement du signal et des images

Structure de rattachement : Grenoble-INP

Établissement d'origine : Université de technologie des sciences appliquées Libano-Française - Liban

Financement(s) : autres financements ; Contrat doctoral ; Contrat doctoral

 

Date d'entrée en thèse : 01/11/2013

Date de soutenance : 04/07/2017

 

Composition du jury :
Mr. Seddik BACHA - Directeur de thèse
Mr. Ahmad HABLY - Co directeur de thèse
Mr. Quoc Tuan TRAN - Examinateur
Mr. Ionel VECHIU - Rapporteur
Mr. Cristian NICHITA - Rapporteur
Mr. Ahmad ALRAFHI - Directeur de these
Mr. Franck BETIN - Président Examinateur
Mr. Maher ElRAFEI - Invité

 

Résumé : RÉSUME DE THÈSE
Actuellement, les stratégies de gestion de l'énergie dans les réseaux intelligents sont pour la plupart limitées à l'intérêt d'un sous-système. En règle générale, chaque acteur est géré de façon autonome sans tenir compte du fait qu'il est intégré dans un réseau électrique à proximité. Cette manière de gérer peut conduire bien entendu à un équilibre donné mais la résultante ne sera qu'un ensemble de sous-systèmes optimisés qui amèneront rarement à un optimum global dans la poche à laquelle ils appartiennent. Compte tenu de ce qui est dit ci-dessus, et au vu d'une architecture de réseaux de distribution en évolution rapide; la restructuration physique et algorithmique en sous réseaux physiques ou virtuels permettra de répondre efficacement aux problématiques liées à la sûreté de la fourniture ,l'intégration massive du renouvelable, la qualité de l'énergie et l'apparition de nouvelles charges non conventionnelles. L'objectif de maximiser la consommation locale d'énergie produite localement est considéré. Cet objectif est une étape vers l'indépendance énergétique des microréseaux locaux vis à vis du réseau principal (de même pour les microréseaux adjacents) lequel toutefois peut intervenir pour acheter l'excès de puissance de l'ensemble des microréseaux de la coopérative. Cette thèse a été préparée en co-tutelle entre le Gipsa-Lab de l'Université Grenoble-Alpes (UGA) et le PREEA de l'université de technologie et de sciences appliquées libano-française dans l'application du projet PARADISE. Ce dernier projet vise par ses contributions à optimiser des réseaux de distribution ilôtables en présence d'un fort taux de production intermittente à base de renouvelable.


GIPSA-lab, 11 rue des Mathématiques, Grenoble Campus BP46, F-38402 SAINT MARTIN D'HERES CEDEX - 33 (0)4 76 82 71 31