Vous êtes ici : GIPSA-lab > Formation > Thèses soutenues
ALOUI Nadia

Localisation sonore par retournement temporel

 

Directeur de thèse :     Kosai RAOOF

École doctorale : Electronique, electrotechnique, automatique, traitement du signal (EEATS)

Spécialité : Signal, image, parole, télécoms

Structure de rattachement : Grenoble-INP

Établissement d'origine : Ecole Nationale d'Ingénieurs de Tunis

Financement(s) : bourse CROUS ; bourse CROUS ; Bourse campus france ; contrat à durée déterminée

 

Date d'entrée en thèse : 01/04/2011

Date de soutenance : 19/12/2014

 

Composition du jury :
M. BOUALLEGUE Ammar, Professeur Emérite, Ecole Nationale d'Ingénieurs de Tunis, Co-Directeur de thèse
M. BOUALLEGUE Ridha, Professeur, École supérieure des communications de Tunis, Rapporteur
M. VAUZELLE Rodolphe, Professeur, Département XLIM-SIC, UMR CNRS 7252, Rapporteur
M. KHALIGHI Mohammad-Ali, Maître de conférences, Ecole centrale de Marseille- Institut Fresnel, Examinateur
M. THOMAS Jean-Hugh, Maître de conférences Habilité à Diriger des Recherches, Ecole nationale supérieure d''ingénieurs du Mans, Examinateur
M. NOVAKOV Emil, Professeur, MEP-LAHC - UMR 5130, Président
Mme ZAIBI Sonia, Maître de conférences, Ecole Nationale d'Ingénieurs de Tunis, Invitée

 

Résumé : L'objectif général de cette thèse était de proposer une solution de localisation en intérieur à la fois simple et capable de surmonter les défis de la propagation dans les environnements en intérieur. Pour ce faire, un système de localisation basé sur la méthode des signatures et adoptant le temps d'arrivée du signal de l'émetteur au récepteur comme signature, a été proposé. Le système présente deux architectures différentes, une première orientée privée utilisant la méthode d'accès multiple à répartition par code et une deuxième centralisée basée sur la méthode d'accès multiple à répartition dans le temps. Le système calcule la position de l'objet d'intérêt par la méthode de noyau. Une comparaison expérimentale entre le système à architecture orientée privée et un système de localisation sonore déjà existant et basé sur la méthode de trilatération, a permis de confirmer les résultats trouvés dans le cas de la localisation par ondes radiofréquences. Cependant, nos expérimentations étaient les premières à montrer l'effet de la réverbération sur les approches de la localisation acoustique. Dans un second lieu, un système de localisation basé sur la technique de retournement temporel, permettant une localisation simultanée de sources avec différentes précisions, a été testé par simulations en faisant varier le nombre de sources. Ce système a été ensuite validé par expérimentations. Dans la dernière partie de notre étude, nous nous sommes intéressés à la réduction de l'audibilité du signal utile à la localisation par recours à la psycho-acoustique. Un filtre défini à partir du seuil d'audition absolu a été appliqué au signal de localisation. Nos résultats ont montré une amélioration de la précision de localisation comparé au système de localisation sans modèle psycho-acoustique et ce grâce à l'utilisation d'un filtre adapté au modèle psycho-acoustique à la réception. Par ailleurs, l'écoute du signal après application du modèle psycho-acoustique a montré une réduction significative de son audibilité comparée à celle du signal original


GIPSA-lab, 11 rue des Mathématiques, Grenoble Campus BP46, F-38402 SAINT MARTIN D'HERES CEDEX - 33 (0)4 76 82 71 31