Vous êtes ici : GIPSA-lab > Formation > Thèses soutenues
PONTON Fanny

Mesures de la variabilité des déplacements 3D de glaciers alpins par GNSS et imagerie radar satellitaire

 

Encadrant :     Michel GAY

École doctorale : Terre, univers, environnement (TUE)

Spécialité :

Structure de rattachement : UJF

Établissement d'origine :

Financement(s) :

 

Date d'entrée en thèse : 01/10/2010

Date de soutenance : 22/11/2013

 

Composition du jury :
Pierre BRIOLE, Directeur de Recherches au CNRS, ENS, Paris, Rapporteur
Martin FUNK, Professeur, ETH, Zürich, Rapporteur
Noel GOURMELEN, Physicien-adjoint, IPGS, Strasbourg, Examinateur
Jean BRAUN, Professeur, Université Joseph Fourier, Grenoble, Examinateur
Cécile DOUBRE, Physicienne-adjointe, EOST, Strasbourg, Examinatrice
Andrea WALPERSDORF, Physicienne, Université Joseph Fourier, Grenoble, Directeur de thèse
Emmanuel TROUVE, Professeur au LISTIC, Université de Savoie, Annecy, Encadrant
Michel GAY, Ingénieur de Recherches au CNRS, GIPSA-Lab, Grenoble, Encadrant

 

Résumé : Les travaux menés dans le cadre de cette thèse portent sur la validation de champs de déplacement d'un objet géophysique en déformation active, issus de l'analyse d'images radar par des mesures GPS in-situ. L'objet cible est le glacier tempéré d'Argentière, situé dans le massif du Mont-Blanc. A l'aide de la méthode de corrélation d'amplitude, nous traitons 44 images TerraSAR-X, acquises en 2009 et 2011, et obtenons 38 champs de déplacement 2D ainsi que 6 champs de déplacement 3D. En parallèle, l'analyse de 5 années de données GPS issues de 2 stations implantées sur le glacier, permet de connaître la vérité terrain. Les résultats radar permettent une visualisation des variations du déplacement de surface d'une grande résolution spatiale. Au niveau temporel, des accélérations du déplacement sont mis en évidence pendant la saison estivale. Les résultats GPS révèlent des variations temporelles du déplacement bien plus importantes, signifiant qu'une variabilité intra-saisonnale affecte le déplacement de surface du glacier. Si une bonne corrélation entre les variations générales du comportement du glacier est obtenue entre les deux sources de données, prouvant la pertinence de l 'analyse SAR, les travaux de cette thèse révèlent une importante complémentarité du GPS et de l'imagerie radar.


GIPSA-lab, 11 rue des Mathématiques, Grenoble Campus BP46, F-38402 SAINT MARTIN D'HERES CEDEX - 33 (0)4 76 82 71 31