Directory Intranet
Chargement
GONSETH Chloť

Etude des relations parole/geste dans l'ontogénèse de la deixis langagière

 

Directeur de th√®se :     Jean-Luc SCHWARTZ

Co-encadrant :     Anne VILAIN

École doctorale : Ing√©nierie pour la sant√©, la cognition et l''environnement (EDISCE)

Spécialité : Sciences Cognitives, psychologie et Neurocognition

Structure de rattachement : Université Grenoble Alpes

Établissement d'origine : INPG

Financement(s) : Contrat doctoral ; contrat à durée déterminée

 

Date d'entrée en thèse : 01/09/2009

Date de soutenance : 12/03/2013

 

Composition du jury :
M. No√ęl NGUYEN, Universit√© Aix-Marseille, Rapporteur
M. Jacques VAUCLAIR, Université Aix-Marseille, Rapporteur
M. Jean-Marc COLLETTA , Université de Grenoble, Examinateur
Mme Asli √ĖZY√ľREK, Radboud University, Examinateur
M. Jean-Luc SCHWARTZ, Gipsa-Lab UMR 5216, Directeur de thèse
Mme Anne VILAIN, Université de Grenoble, CoDirecteur de thèse
M. Coriandre VILAIN, Université de Grenoble

 

Résumé : L’objectif de cette th√®se est de caract√©riser les interactions entre parole, geste manuel et langage, via l’√©tude exp√©rimentale de la deixis spatiale. Une premi√®re √©tude, sur la production du pointage, nous a permis d’√©valuer l’encodage de la distance via les propri√©t√©s phon√©tiques et cin√©matiques du pointage multimodal. Nos r√©sultats montrent que ces param√®tres sont corr√©l√©s et sous-tendus par un m√™me comportement moteur (d√©signer un objet distant implique de produire des gestes, vocaux et manuels, plus larges), qui peut √™tre rapport√© √† l’encodage phonologique de la distance dans les langues du monde. Nos r√©sultats r√©v√®lent par ailleurs une coop√©ration bidirectionnelle entre les modalit√©s vocales et manuelles, qui se r√©partissent la charge informative lorsqu’elles sont combin√©es. Une seconde √©tude, sur le d√©veloppement tardif du pointage multimodal entre 6 et 12 ans, nous a permis d’attester d’une √©volution progressive du couplage geste/parole : √† cette p√©riode, la distance est encod√©e pr√©f√©rentiellement dans les gestes manuels, relativement aux gestes vocaux, et l’usage coop√©ratif des gestes et de la parole est d√©j√† √† l’œuvre, avec n√©anmoins plus d’influence du geste sur la parole que l’inverse. Une derni√®re √©tude, sur les interactions sensorimotrices dans la perception de la deixis spatiale, a montr√© que le geste manuel joue un r√īle dans le m√©canisme de perception/production des unit√©s s√©mantiques du langage. Ces donn√©es sont mises en parall√®le avec les √©tudes sur la nature des repr√©sentations mises en jeu dans le traitement des unit√©s sonores du langage.


GIPSA-lab, 11 rue des Mathématiques, Grenoble Campus BP46, F-38402 SAINT MARTIN D'HERES CEDEX - 33 (0)4 76 82 71 31