Directory Intranet
Chargement
LELONG Amťlie

Convergence phonétique en interaction

 

Directeur de th√®se :     G√©rard BAILLY

École doctorale : Electronique, electrotechnique, automatique, traitement du signal (EEATS)

Spécialité : Signal, image, parole, t√©l√©coms

Structure de rattachement : Université Grenoble Alpes

Établissement d'origine : INPG - ENSERG

Financement(s) : bourse attribuée par une collectivité territoriale

 

Date d'entrée en thèse : 01/03/2009

Date de soutenance : 03/07/2012

 

Composition du jury :
Laurence Nigay, Professeur √† l''universit√© Joseph Fourier, Pr√©sidente No√ęl Nguyen, Professeur √† l''universit√© de Provence, Rapporteur Jean-Fran√ßois Bonastre, Professeur √† l''universit√© d''Avignon et des pays de Vaucluse, Rapporteur Martine Adda-Decker, Directeur de Recherche au Laboratoire de Phon√©tique et Phonologie, Examinatrice G√©rard Bailly, Directeur de Recherche au GIPSA-Lab, Directeur de th√®se

 

Résumé : Pendant une interaction, les interlocuteurs adaptent leur mani√®re de parler √† celle de leur partenaire suivant de multiples dimensions. Cette adaptation a un but communicatif, notamment li√© au lien social √©tabli ou √† √©tablir. Il para√ģt donc crucial d'int√©grer cette strat√©gie d'adaptation aux syst√®mes d'interaction homme-machine. Pendant cette th√®se, nous avons d√©velopp√© des paradigmes originaux pour √©tudier, caract√©riser et √©valuer le ph√©nom√®ne de convergence phon√©tique. Nous avons d'abord introduit un jeu de langage - les dominos verbaux - qui permet de recueillir des √©chantillons de parole pavant l'espace phon√©tique des interlocuteurs. Deux m√©thodes de caract√©risations objectives ont √©t√© d√©velopp√©es: une premi√®re bas√©e sur une analyse discriminante lin√©aire entre les coefficients spectraux extraits des signaux de parole de chaque interlocuteur et une seconde m√©thode utilisant la reconnaissance du locuteur. Une m√©thode de caract√©risation subjective, bas√© sur un nouveau test de perception appel√© d√©tection de changement de locuteurs (speaker switching), a √©galement √©t√© d√©velopp√©e pour √©tudier la sensibilit√© √† la convergence d'auditeurs tiers. Ce test de perception a √©t√© r√©alis√© √† partir de signaux extraits de notre corpus mais √©galement avec des signaux cr√©√©s par synth√®se adaptative. Les r√©sultats obtenus nous montrent que la convergence phon√©tique est un ph√©nom√®ne complexe, d√©pendant de nombreux param√®tres tels que le sexe ou la distance sociale des paires √©tudi√©es. La reconnaissance du locuteur nous permet d'obtenir une m√©thode de caract√©risation globale et rapide, permettant ainsi aux machines d'int√©grer la parole dans leur √©valuation des strat√©gies d'adaptation de leur partenaire humain et de s'adapter √† leur tour.


GIPSA-lab, 11 rue des Mathématiques, Grenoble Campus BP46, F-38402 SAINT MARTIN D'HERES CEDEX - 33 (0)4 76 82 71 31