Directory Intranet
Chargement
DURETTE Barthélémy

Traitement du signal pour les prothèses visuelles : approche biomimétique et sensori-motrice

 

Directeur de thèse :     Jeanny HERAULT

École doctorale : IngĂ©nierie pour la santĂ©, la cognition et l''environnement (EDISCE)

Spécialité : Sciences Cognitives, psychologie et Neurocognition

Structure de rattachement : UJF

Établissement d'origine : UJF

Financement(s) : bourse attribuée par une collectivité territoriale ; contrat à durée déterminée

 

Date d'entrée en thèse : 01/10/2005

Date de soutenance : 10/07/2009

 

Composition du jury :
M^me Edwige Pissaloux,Examinateur
M^r Philippe Gaussiern, Rapporteur
M^r Charles Lenay, Rapporteur
M^r J. Kevin O''Regan, Examinateur<
M^r Sylvain Hanneton, Examinateur br> M^r David Alleysson, Directeur
M^r Jeanny HĂ©rault, Directeur

 

Résumé : Bien qu'elles existent depuis plus de quarante ans, les prothèses visuelles, qu'elles soient invasives (implants) ou non invasives (systèmes de substitution sensorielle), n'ont pas percĂ© dans le secteur du handicap. Il serait difficile d'imputer cet Ă©tat de fait Ă  des limitations technologiques : depuis les premières approches, les prothèses visuelles n'ont cessĂ© de se perfectionner et de se diversifier. Toutefois, si la question de savoir /comment/ transmettre le signal est bien documentĂ©e, la question de savoir /quel signal transmettre/ a Ă©tĂ© plus rarement abordĂ©e. Dans cette thèse, nous identifions des outils susceptibles d'Ă©tendre la conception des dispositifs de supplĂ©ance visuelle au-delĂ  de la seule question de l'interface. Nous puisons pour cela dans les dĂ©veloppements rĂ©cents sur les thĂ©ories actives de la vision et dans les implications de ces thĂ©ories sur la conception et l'Ă©valuation de dispositifs de perception. Nous nous inspirons par ailleurs du fonctionnement des systèmes perceptifs naturels, et plus particulièrement du traitement de l'information dans le système rĂ©tino-cortical humain, dont nous proposons une simulation, implĂ©mentĂ©e dans le dispositif de substitution sensorielle visuo-auditif TheVIBE. L'impact de ce traitement biomimĂ©tique du signal est testĂ© expĂ©rimentalement sur des sujets humains Ă©quipĂ©s du dispositif dans diffĂ©rentes tâches de localisation et de mobilitĂ©. L'observation du comportement des sujets tĂ©moigne de l'intĂ©rĂŞt du traitement du signal dans les prothèses visuelles et apporte un nouveau regard sur son rĂ´le potentiel dans les dispositifs de perception, qu'ils soient artificiels ou naturels.


GIPSA-lab, 11 rue des Mathématiques, Grenoble Campus BP46, F-38402 SAINT MARTIN D'HERES CEDEX - 33 (0)4 76 82 71 31