Directory Intranet
Chargement
LE BEC Gaël

DĂ©tection et traitement multidimensionnels de signaux RMN pour l imagerie (IRM) rapide Ă  bas champ

 

Directeur de thèse :     Kosai RAOOF

École doctorale : Electronique, electrotechnique, automatique, traitement du signal (EEATS)

Spécialité : Signal, image, parole, tĂ©lĂ©coms

Structure de rattachement : UJF

Établissement d'origine :

Financement(s) : monitorat

 

Date d'entrée en thèse : 01/10/2004

Date de soutenance : 10/09/2007

 

Composition du jury :
Jean-Marc Fournier (président)
Hamid Ben Ahmed (rapporteur)
François Guillet (rapporteur)
Dimitrios Sakellariou (examinateur)
Kosai Raoof (directeur)
Jean-Paul Yonnet (co-directeur)
Aktham Asfour(invité)

 

Résumé : Les expĂ©riences de rĂ©sonance magnĂ©tique nuclĂ©aire (RMN) sont gĂ©nĂ©ralement rĂ©alisĂ©es dans des champs magnĂ©tiques très Ă©levĂ©s et très homogènes. Cependant, des systèmes portables sont apparus ces dernières annĂ©es. Ces systèmes permettent de faire des mesures de relaxomĂ©trie. Si les champs magnĂ©tiques statique et radiofrĂ©quence (RF) sont corrĂ©lĂ©s, il est Ă©galement possible d''acquĂ©rir des spectres RMN. Si le champ magnĂ©tique statique est inhomogène, l''excitation de l''Ă©chantillon et la rĂ©ception du signal doivent ĂŞtre large bande. Plusieurs sĂ©quences d''excitation ont Ă©tĂ© Ă©tudiĂ©es, dans le cadre d''applications RMN portables. L''utilisation d''impulsions modulĂ©es en frĂ©quence permet de minimiser la puissance instantanĂ©e Ă©mise par le système. Une modĂ©lisation des signaux d''Ă©chos de nutation permet d''Ă©valuer l''effet des dĂ©fauts de corrĂ©lation entre les champs statique et RF. A la rĂ©ception, si la frĂ©quence de rĂ©sonance n''est pas stable (la polarisation des aimants varie avec la tempĂ©rature), la reprĂ©sentation des signaux d''Ă©cho dans le plan temps-frĂ©quence permet d''amĂ©liorer le rapport signal sur bruit. Une solution permettant de gĂ©nĂ©rer deux champs magnĂ©tiques perpendiculaires et corrĂ©lĂ©s a Ă©tĂ© proposĂ©e. Cette solution, basĂ©e sur le thĂ©orème de rotation de l''aimantation, est valable pour des systèmes infiniment longs. L''influence des effets de bord et de plusieurs imperfections a Ă©tĂ© Ă©tudiĂ©e. Une sonde RMN portable a Ă©tĂ© construite ; cette sonde mesure 8x3x1.5 cm3. Des premiers signaux ont Ă©tĂ© obtenus avec cette sonde. Enfin, un spectromètre RMN existant a Ă©tĂ© adaptĂ© Ă  des application RMN portable. Des prĂ©amplificateurs ont Ă©tĂ© construits et un nouveau logiciel de commande, plus souple, a Ă©tĂ© dĂ©veloppĂ©. Ce spectromètre a permis d''obtenir des signaux RMN en champ magnĂ©tique inhomogène.


GIPSA-lab, 11 rue des Mathématiques, Grenoble Campus BP46, F-38402 SAINT MARTIN D'HERES CEDEX - 33 (0)4 76 82 71 31